Opération Ré-création : Sainte-Trinité Cardinal Mercier 2

 Ecole maternelle et primaire –  290 élèves
 Rue du Nid 8, 1050 Ixelles
 P.O. : Comité scolaire Institut Saint-Jean-Baptiste de la Salle – Sainte-Trinité

Opération Ré-création a pour objectif de transformer les cours de récréation en espaces de jeu et de ressourcement végétalisés, mixtes et de qualité, tout en amenant de la nature rafraichissante dans le quartier.

L’école Sainte-Trinité Cardinal Mercier 2 à Ixelles fait partie des 20 écoles bruxelloises sélectionnées. 

En savoir plus sur le projet Opération Ré-création

Retrouvez ci-dessous le déroulé du projet de cette école.

Avancée du projet
Esquisse 28%
Opération Ré-création_ligne du temps_bubble
Planning du projet

Fil d'actualités

Novembre 2021 : une cour ouverte aux activités extra-scolaires

La cour de récré idéale est un lieu propice aux échanges et aux interactions.

Il faut être attentif au partage des zones entre les petits et les grands. Il est possible de faire une zone calme pour tous, mais pour les jeux de ballon, il faut veiller à la sécurité des petits.

UNE COUR DE RÉCRÉ ACCESSIBLE TOUTE L’ANNÉE

Située à proximité de la Place Flagey, l’école accueille des élèves issus de milieux et de cultures diverses. L’éveil à l’environnement est une priorité pour l’équipe pédagogique, qui s’investit avec enthousiasme dans le projet. Certains espèrent même pouvoir enseigner en plein air de temps en temps. Ils souhaitent que les enfants puissent profiter de l’espace de récréation quelques soient les aléas climatiques, en faire un lieu pour jouer, se reposer, dialoguer, découvrir, apprendre… mais aussi ouvert aux activités extra-scolaires en toute saison !

La cour comme espace de travail

L’ASBL Baco est partenaire de l’école Sainte Trinité Cardinal Mercier. Elle assure la surveillance dans la cour matin, midi et soir, et dispose de l’espace durant les vacances scolaires, pour y organiser des activités destinées aux enfants de l’école et du quartier. La cour de récré est donc leur espace de travail et ils contribuent à élargir le public qui en bénéficie. L’équipe de BACO est particulièrement motivée à l’idée de s’investir dans le projet. Monsieur Kevin, représentant de l’asbl, perçoit les nombreux avantages de ce projet de végétalisation : « La présence de la nature est un atout pour les enfants, et grâce aux sessions de sensibilisation de Tournesol, ils comprennent pourquoi c’est important ».

Des infrastructures qui répondent aux besoins

Durant la rencontre organisée avec les adultes, chacun a pu partager ses réalités de terrain. L’association BACO est ainsi particulièrement attentive à l’installation des infrastructures selon la méthode Humbeeck, qui consiste à combiner l’aménagement de divers types de zones pour répondre aux besoins des enfants (zones de jeu, zones calmes…), et éviter les conflits. L’objectif ? Faire de la cour de récré un espace de vie agréable pour tous, qui contribue aux objectifs pédagogiques et au vivre-ensemble.

La gestion des espaces

Pour le Directeur, Monsieur Burani, il est normal de permettre à d’autres publics de bénéficier de l’espace de la cour : « Il faut toutefois baliser pour bien gérer le passage et la responsabilité de l’entretien » explique-t-il.

Tout au long de l’année, l’association BACO est chargée de s’occuper du potager et de la gestion des déchets organiques : « Nous veillons à cultiver le potager avec des légumes perpétuels et des aromatiques, pour faciliter l’entretien de l’espace.», explique Monsieur Kevin. Et durant l’année scolaire, les enfants contribuent aussi à cet entretien, ils nettoient le potager et se partagent les œufs du poulailler. Chacun y trouve son bonheur !

Novembre 2021 : poursuite d'un processus participatif déjà initié

Les participants se laissent guider par les experts, qui proposent des solutions pour lever les freins.

Didier Burani, directeur

INTERVIEW DU DIRECTEUR DE L’ÉCOLE, DIDIER BURANI

Didier Burani, Directeur de l’école Sainte Trinité Cardinal Mercier 2, est très investi dans la rénovation de la cour de l’école, et ce, depuis quelques années. Le projet Opération Ré-création est l’occasion d’apporter un complément d’expertise et de soutien financier à un projet qui vise, avant tout, à répondre aux besoins des enfants. Nous l’avons rencontré pour évoquer avec lui l’évolution du projet.

Monsieur Burani, expliquez-nous comment l’idée du projet est née ?

Lorsque j’ai pris la direction de l’école en 2011, la cour de récréation faisait partie des chantiers prioritaires que je souhaitais mettre en œuvre. D’autres rénovations de l’école ont été menées, et nous avons finalement entamé le projet il y a un peu plus de deux ans. La cour était très bétonnée, sans espaces d’ombres ni de végétation et fréquemment inondée. Nous avons sollicité les parents et les enfants pour contribuer à un processus participatif, et faire ressortir leurs besoins et leurs envies. Nous avions l’aide d’un architecte pour imaginer le projet, mais quasi pas de soutien financier. L’appel à candidature Opération Ré-création était une belle opportunité de poursuivre le projet !

Compte tenu de ce que vous avez déjà mis en place, quels sont pour vous les atouts de l’Opération Ré-création ?

Nous voulions lancer le projet à l’été 2021, ce qui n’a pas été possible à cause de la pandémie. Le fait d’être candidat pour le projet présentait un seul bémol : retarder la mise en œuvre concrète puisque l’Opération Re-création est menée sur 2 ans. Mais c’est un désavantage minime, compte tenu de ce que nous apportent les experts du projet, leurs idées de végétalisation, et les expériences inspirantes d’autres écoles.

Est-ce que le processus participatif a fait ressortir des craintes pour l’aménagement de la cour ?

La cour de récré est avant tout un lieu d’amusement, mais le regard des adultes est nécessaire pour veiller à certains points de vigilance. Les questions de sécurité, de budget et d’organisation (notamment pour l’entretien) déterminent les contours d’un projet réaliste. Les participants acceptent de se laisser guider par les experts, qui proposent des solutions pour lever les freins. Par exemple, le fait d’avoir des aménagements qui évitent de ramener trop de saletés dans le bâtiment, ou de la végétation qui ne nécessite pas trop d’entretien. On a hâte de découvrir l’esquisse !

Et pour terminer… quels seraient les mots-clés qui caractérisent votre cour de récré idéale ?

Joie, bonheur et découverte ! Il est important que les enfants soient heureux dans la cour de récré, qu’ils se sentent en sécurité, qu’ils soient contents de retrouver une diversité d’espaces pour répondre à leurs besoins du moment.

Documents de travail

Diagnostic technique
Diagnostic technique
03_Sensibilisation élèves_plan
Plan des élèves
04_Rencontre_adultes_plan
Plan des adultes
Synthèse des souhaits
05_Zonage
Zones proposées
05_Plan de programmation
Plan de programmation
12-220127-Priorisation-Cardinal_Mercier
Priorisation

Galerie photo

Article écrit par Bee-Com Dies – Magali Ronsmans.  ©Crédits photo : Bénédicte Maindiaux.

Aller au contenu principal