Une mascotte contre le bruit – Institut de l’Assomption Sainte-Thérèse

A propos du projet

Situé dans un coin boisé de Boitsfort, le site « Sainte Thérèse » de l’Institut de l’Assomption est une petite implantation (10 classes) qui jouit d’un cadre très agréable. Anne Gillet, l’institutrice de la classe de 5ème/6ème primaire, a choisi de travailler en cycle afin de privilégier la coopération et parce qu’elle aime mener des projets ambitieux avec ses élèves. Le projet « bruit » de Décibelle et Groboucan était fait pour elle…

Leur défi

L’institutrice de 5ème/6ème, Anne, aime les projets et l’environnement en particulier. Elle n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai : papier, eau, énergie,… Tout ça, elle connaît ! Elle a voulu rajouter une corde à son arc et à celui de ses élèves en menant avec l’asbl Empreintes le projet « Décibelle et Groboucan », la gestion des nuisances sonores à l’école.

QUELQUES ACTIONS REALISEES

  • Organisation d’une semaine contre le bruit ciblée sur le réfectoire
  • Confection d’une mascotte/marionnette « anti-bruit »
  • Campagne d’affichage dans l’école
  • Mise en place de parapluies « absorbeurs » au réfectoire
  • Réalisation de bricolages dans des grandes boîtes en frigo lite placées au réfectoire

La classe se met au travail…

Dans la classe d’Anne, on est habitués à travailler ensemble. C’est un cycle entier qui y est réuni. Les 6èmes aident les nouveaux arrivants à s’intégrer. Et cela passe par la mise en place de défis, de projets communs.
Dès le début de la première année du défi « bruit », la classe toute entière a pris part aux animations. Il n’a pas fallu longtemps pour que les premières réalisations apparaissent : affiches, récolte de parapluies usagés,… Mais, la classe ne s’est pas arrêtée là. Soutenue par l’écoteam d’adultes nouvellement créée, elle a décidé de faire partager son expérience à l’ensemble des élèves !

Une mascotte anti bruit!

Souvent le bruit est insidieux… petit à petit le volume augmente et que faire alors ? A part crier encore plus fort pour se faire entendre ?
Pour ramener le calme en classe, les élèves ont pensé à la création d’une marionnette « anti bruit ». Tel un signal, elle permet sans crier davantage de se rendre compte que « trop c’est trop ».

Un concours du meilleur dessin a permis de créer une magnifique mascotte tout en titillant la créativité des plus petits.

… et toute l’école lui « emboîte » le pas !

La mascotte n’était qu’une des actions menées lors de ce grand défi contre le bruit. Les élèves d’Anne et l’écoteam ont planché sur un Plan d’Actions ambitieux : parapluies et boîtes en frigo lite au réfectoire, rédaction d’une charte « bruyante »,… Chacun y a trouvé sa place. Les élèves d’Anne rédigent la charte ; les élèves de 3ème/4ème récoltent des parapluies et décorent les boîtes que Véronique, la responsable du réfectoire, a récoltées ; les plus petits dessinent des projets pour la future mascotte. Même les parents ont été mis à contribution pour coudre celle- ci !

D’une pierre deux coups :

des boîtes en frigo lite pour décorer le réfectoire et pour absorber le bruit.

Partagez le projet sur
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur email

Trouver un autre projet

  • Par thème

  • Par niveau scolaire

  • Par commune

  • Par mot-clé

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre navigation.En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Plus d’info.

Accepter RejeterParamètres

Aller au contenu principal