Opération Ré-création : Basisschool De Kleurdoos

 Ecoles fondamentale – 400 élèves
 Rue de la Braie 24, 1000 Bruxelles
 P.O. : GO Scholengroep Brussel

Opération Ré-création a pour objectif de transformer les cours de récréation en espaces de jeu et de ressourcement végétalisés, mixtes et de qualité, tout en amenant de la nature rafraichissante dans le quartier.

La Basisschool De Kleurdoos fait partie des 20 écoles bruxelloises sélectionnées. 

En savoir plus sur le projet Opération Ré-création

Retrouvez ci-dessous le déroulé du projet de cette école.

BS De Kleurdoos (4)
Avancée du projet
Conception participative 16%
Ligne du temps_G2_FR
Planning du projet

Fil d'actualité

Mars 2022 : Les adultes autour de la table

Nous sommes en effet limités ici, surtout en termes d’espace, mais avec des plantes grimpantes, par exemple, il y a moyen de faire de belles réalisations.

TROUVER UN ÉQUILIBRE ENTRE IDÉAUX ET RÉALITÉ

Les enfants de l’école primaire De Kleurdoos ont déjà apporté leur contribution au réaménagement de la cour de récréation. C’est au tour maintenant des adultes. Sont autour de la table notamment Lotte, directrice, Lore, coordinatrice de la Brede school*, An, puéricultrice en maternelles, et mandatés par Bruxelles Environnement, les accompagnateurs Willem de Plant en Houtgoed, Sanne et Ellemie de Tournesol-Zonnebloem.

Peu d’espace

Après avoir passé la cour de récréation à la loupe, Ellemie explique que l’idée d’aujourd’hui est de faire un premier plan préparatoire pour les architectes. Lors de la discussion, le premier sujet abordé porte sur les défis que représente le réaménagement de la cour de récréation. L’un d’entre eux étant l’espace limité.

« Je cherche surtout de la superficie, la cour de récréation est trop petite, il faut donc aller en hauteur. Je rêve de quelque chose en hauteur, une tour par exemple, avec un toboggan. Quelque chose de reconnaissable, afin de pouvoir nous positionner comme école. » précise Lotte. 

Et même si tout le monde voudrait une cour de récréation la plus verte possible, il y a aussi des questions sur ce qui est faisable : « Nous voudrions de l’herbe mais je pense qu’elle ne survivrait pas, elle sera tout simplement piétinée. Nous devons être réalistes. » Willem indique que l’herbe n’est pas un must et qu’il existe d’autres possibilités pour verduriser, comme l’utilisation de plantes grimpantes.

Brede school* : une école élargie à la communauté éducative

Etant donné qu’il s’agit d’une Brede school*, Lore explique que l’on peut comparer l’école à un parc public où de nombreux Bruxellois veulent venir jouer. Cela signifie dès lors que la cour de récréation est fréquentée de manière très intensive, aussi bien pendant les heures scolaires qu’en dehors.

« Le fait que nous soyons une Brede School complexifie encore davantage l’aménagement de la cour de récréation. Il nous faut des matériaux extrêmement solides, qui résistent aux chocs. Nous avons déjà essayé beaucoup de choses mais cela finit souvent par casser. », explique la directrice.

Les enfants veulent ‘quelque chose avec de l’eau’

Ellemie distribue ensuite des photos inspirantes provenant d’autres projets de cours de récréation. Lors d’un tour de table, chacun indique ce qu’il aimerait voir dans la cour de récréation. Les idées évoquées sont notamment une classe extérieure avec un toit pour créer de l’ombre, une petite cuisine extérieure mais très solide, des pierres entre lesquelles pousse de l’herbe, un grand arbre sous lequel les enfants peuvent s’asseoir, des différences de niveau, etc.

An, puéricultrice en maternelles : « J’étais présente avec Sanne et Ellemie lorsque nous avons demandé aux enfants ce qu’ils voulaient. Au somment de leur liste de souhaits, il y avait quelque chose avec de l’eau. Suivi d’infrastructures pour grimper, un coin avec des animaux et un sentier à emprunter pieds nus. Je sais que mes collègues préféreraient qu’il n’y ait pas de parcours d’eau parce que tout le monde va s’éclabousser. Mais les enfants en ont tellement envie que je le mets quand même. »

Mars 2022 : A la recherche d’un espace

Nous aimons colorier en dépassant les lignes.

UNE ÉCOLE OUVERTE AU CŒUR DE BRUXELLES

L’école primaire De Kleurdoos se situe au cœur de Bruxelles. Ce même site abrite aussi un Athénée mais cette école secondaire déménagera à un autre endroit dès l’an prochain. L’école compte une deuxième implantation dans la rue du Canal à Bruxelles qui s’établira dans deux à trois ans dans la rue de la Braie, une fois que les travaux de rénovation seront terminés. L’établissement fait partie de la Brede school* Buiten de lijntjes, un des pionniers du concept de Brede school à Bruxelles. Cela signifie que l’école est ouverte 7 jours sur 7, et que l’infrastructure, la cour de récréation et les classes sont aussi utilisées par de nombreux partenaires établis dans le quartier de l’école.

Rêver mais rester réalistes

Lotte, directrice de l’école, sait ce qu’elle aimerait voir dans la cour de récréation mais est en même temps consciente qu’il y a des limites. « De nombreux enfants qui viennent dans notre école habitent de petits logements et ne sont pas habitués à pouvoir jouer librement dehors. Ils voudraient quelque chose de ‘wow’ et je voudrais le leur accorder mais je n’ai pas envie non plus de devoir appeler l’hôpital toutes les semaines. »

L’espace restreint et le fait que l’école fasse partie d’une Brede School ajoutent aussi un défi supplémentaire : « Nous voulons des espaces de jeu que nous pouvons entretenir, qui soient adaptés à une utilisation comme espace ‘public’  et qui laissent de l’espace pour que les plus de 500 élèves qui sont présents quotidiennement puissent encore se mouvoir. Nous sommes en effet une Brede School. Donc nous rêvons mais nous savons aussi qu’il faut rester réaliste. »

L’école la plus ‘chaleureuse de 1000 Bruxelles’

L’école a déjà développé elle-même quelques projets verts. « Cela permet à nos élèves d’apprendre beaucoup de choses. Ils découvrent comment encore mieux se comporter pour notre nature. Cela parait évident mais ne l’est pas nécessairement pour nos petits gars qui vivent souvent dans des appartements exigus. Les parents et le quartier se sentent en outre impliqués. Nous voulons aussi offrir un lieu de loisirs à nos enfants et à leurs parents en dehors des heures scolaires. Partager un repas convivial avec le voisin à une longue table, des enfants qui roulent à vélo, qui s’occupent d’animaux, etc. Dans tout ce que nous faisons, nous essayons de faire de l’école de Kleurdoos l’école la plus ‘chaleureuse’ de 1000 Bruxelles. »

La directrice ne manque pas non plus de chouettes idées : « J’aimerais intégrer une installation musicale et que tout le monde danse. Et on passerait en fin de journée la chanson d’Urbanus : ge moogt naar huis gaan [tu peux rentrer à la maison]. »

*Brede School : les Brede school sont des écoles qui maximisent les possibilités de développement des enfants et des jeunes et diversifient les occasions d’apprentissages, en coopérant avec le voisinage, les parents et les organisations du quartier. Elles sont donc ouvertes et véritablement intégrées dans leur environnement local. Il y a 29 Brede School à Bruxelles.

Documents de travail

Diangostic Technique
Diagnostic technique
Plan élèves
Plan des élèves
Plan adultes
Plan des adultes
Samenvatting van de wensen
Synthèse des souhaits
zones
Zones proposées
Programmatie
Plan de programmation

Galerie photos

Diagnostic de la cour

Atelier autour de la cour rêvée

Article écrit par Bee-Com Dies – Wilma Schippers.   ©Crédits photo : Bénédicte Maindiaux.

Aller au contenu principal