L'éco-teens Vierge Fidèle

La super équipe

L’éco-teens de l’Institut de la Vierge Fidèle est composée d’une petite dizaine d’éco-délégués, de la 1ère à la 5ème. Ils sont accompagnés par deux enseignantes : Mme Vinçotte et Mme van Scherpenzeel.

Focus sur les envies du groupe

Ensemble, ils se sont fixés un objectif en début d’année : « proposer des solutions et alternatives au niveau alimentaire ». Très vite, deux actions ont récolté la préférence et l’enthousiasme du groupe : la création d’un potager dans l’enceinte de l’école et la création d’un GASAP.

Un GASAP est un « Groupe d’Achats Solidaires de l’Agriculture Paysanne ». Il s’agit d’une initiative citoyenne qui vise à soutenir l’agriculture paysanne. Cela se traduit par un partenariat entre des mangeurs et des producteurs en agroécologie qui s’engagent mutuellement et à long terme.

vierge fidèle 2

Rencontre Inspirante !

C’est finalement cette idée d’action qui a été retenue par les élèves de la Vierge Fidèle. La perspective de devenir le 1er GASAP porté par des élèves était une vraie motivation pour elles et eux ! Ils ont donc organisé plusieurs rencontres avec Hélène, du réseau GASAP, afin d’en savoir plus sur les modalités et l’investissement qu’un tel projet nécessite. Ils ont pu lui poser toutes leurs questions, être rassurés sur certains points. Une fois toutes les informations récoltées, en mars 2022, les élèves sont partis à la rencontre de leur producteur : Abdullah.

Les jeunes passent à l'action !

Cette rencontre a été extrêmement bénéfique au projet : elle a permis d’établir un contact direct avec le producteur, de comprendre la réalité du terrain et toute l’importance de soutenir ce type d’agriculture. Cela a également été l’occasion de se mettre d’accord sur certains détails pratiques : quand commence-t-on la livraison des paniers ? Quel est le nombre minimum de mangeurs ? etc. Tout le monde est reparti de là gonflé à bloc ! Il restait cependant un défi de taille : recruter des mangeurs.

Cette dernière étape n’a pas été simple, mais les élèves n’ont pas baissé les bras : envoi de mails, passage dans les classes… Ils ont finalement réussi à avoir 10 inscrits, et le premier panier a pu être livré à l’école le jeudi 12 mai, date qui marquait officiellement le lancement de ce beau projet !

Aller au contenu principal