L'éco-teens Jean Absil

La super équipe

Le groupe « éconologique » de l’Athénée Jean Absil est actif depuis plusieurs années, notamment grâce à l’impulsion de deux enseignants : Mme Piraux et Mr Zoenen ! 

L’année passée, grâce à l’obtention d’un subside et à l’accompagnement de l’ASBL Tournesol, ils se sont lancés dans la verdurisation de leur cour de récréation : plantation d’arbres, de fleurs, réalisation de semis et entretien d’un petit potager… En parallèle, ils ont également mené un projet zéro déchet : réalisation de bees wraps, de tawashis et vente aux élèves et parents de l’école.

Focus sur les envies du groupe

Durant l’année 2021-2022, ils ont bien sûr poursuivi les projets déjà lancés : projet potager, projet zéro déchet…Mais le groupe souhaitait également mettre en place des actions pour sensibiliser au monde animal et changer le distributeur de boissons de l’école.

Les jeunes passent à l'action

Le projet zéro déchet déjà existant, s’est davantage développé, notamment grâce à l’aménagement d’une petite cabane dans la cour de récré. Celle-ci leur permet d’y réaliser leurs créations (bees wraps, tawashis…) tout en attirant l’attention et le regard des élèves curieux, qui peuvent alors se joindre à eux.

Les élèves souhaitant également mener une action pour « sensibiliser aux conséquences de nos actes sur le monde animal », ils ont tagué le message « Ici commence la mer » dans les rues autour de leur école. Cela s’est fait en partenariat avec la commune d’Etterbeek qui leur a fourni le matériel (pochoirs, bombes de couleur) et la présence de deux animateurs pour poser le contexte de l’action (les journées bruxelloises de l’eau, l’association « Coordination Senne ») et en expliquer le sens. Cela leur a beaucoup plu, et a permis d’attirer l’attention des habitants du quartier, ainsi que des élèves de l’école présents dans la cour ces jours-là !

Enfin, ils ont un dernier projet, porté par deux élèves, Robin et Lyna, qui consiste à supprimer les distributeurs à boissons « classiques » pour les remplacer par une alternative plus durable et plus saine : « La Fabrik à Boissons ». Il s’agit d’un distributeur où chaque élève peut introduire sa gourde et la remplir avec la boisson et la quantité de son choix. La plupart des boissons proposées par cette entreprise lilloise sont également moins riches en sucres, ce qui bénéficiera à la santé de tous. Enfin, cela permettra aussi de résoudre le problème des canettes en métal régulièrement retrouvées au sol dans les cours de récréation ! Le but est de lancer ce projet dès septembre 2023, une fois les anciens contrats clôturés.

Aller au contenu principal