Mollo avec l’énergie ! – Vier Winden Basisschool

Home/Energie/Mollo avec l’énergie ! – Vier Winden Basisschool

A propos du projet

EDUCATION A L’ENERGIE DANS LE CADRE D’UNE RENOVATION BASSE ENERGIE

La rénovation d’un ancien bâtiment scolaire en bâtiment de haute technologie basse énergie ? Des enfants qui apprennent l’importance de l’utilisation rationnelle de l’énergie et de la construction basse énergie ? Des économies substantielles sur les futures factures énergétiques ? C’est possible aussi à Bruxelles !

Il y a plusieurs années, l’école a déjà mené à bien un projet éducatif sur l’énergie. L’une des grandes frustrations à l’époque était qu’ils étaient situés dans un vieux bâtiment, équipé d’une installation de chauffage désuette, impossible à régler correctement. Une situation connue (et coûteuse) dans laquelle se trouvent encore de nombreuses écoles bruxelloises.

Lorsque l’école a eu l’occasion de procéder à une rénovation approfondie, elle a dès lors opté pour des normes énergétiques très strictes.

Mais elle ne pouvait pas se contenter de simples interventions techniques. Elle a profité de l’occasion pour y associer un volet éducation à l’énergie!

L’école n’a pas voulu limiter le groupe cible à ses seuls élèves: elle a aussi informé les parents au sujet du chantier et de l’importance d’une bonne isolation. Une grande maquette de la structure de la façade a même été élaborée, en collaboration avec le Centrum Deeltijds Onderwijs de Laeken et l’asbl GoodPlanet. Elle a été dévoilée au public dans le courant du mois de mai et a suscité un grand intérêt.

 QU’APPRENNENT LES ENFANTS ?

Les élèves ont eu des formations en classe, dispensées par l’asbl Coren. Ils ont en outre participé à la journée de l’énergie que le CPAS local organise chaque année. Parmi les invités, on comptait non seulement des habitants, mais aussi des classes, avec lesquelles un atelier a été organisé sur les économies d’énergie. Les actions ‘Sing for the climate’ et la ‘Journée gros pull’ figuraient également au programme de l’année.

Voici un extrait du journal de l’école ‘Kreten en gefluister’ (Groupe de travail «construction passive »):

« Notre école se singularise: beaucoup d’isolation pour devoir moins chauffer. Et donc économiser de l’argent. Mais il ne faut plus ouvrir les portes et les fenêtres sans réfléchir. »

Les enfants ont appris ce qu’est réellement l’énergie, quelles sont les différentes formes d’énergie et quel est leur impact sur l’environnement et le climat. Ils ont ensuite étudié de plus près la situation en classe et à l’école. Ils ont analysé le chauffage, la consommation d’électricité pour l’éclairage et ont étudié la consommation des appareils électriques à l’aide d’un wattmètre. Ils ont visité le bâtiment passif avec le directeur et ont reçu de nombreuses explications sur les matériaux, l’installation, l’éclairage et l’isolation.

Plusieurs actions de plus grande envergure seront menées après le déménagement vers le nouveau bâtiment et se poursuivront par la suite. Parce que même dans un bon bâtiment, il faut rester vigilant avec l’énergie. Des notions telles que led, lux et watt n’ont déjà plus de secret pour eux.

Sur le blog de la classe de cinquième, on pouvait lire:

« Le mardi 6 novembre, nous avons enfilé nos bonnes chaussures, nous avons sorti les casques de l’armoire et avons visité le chantier. Du triple (!!) vitrage, beaucoup de matériaux d’isolation, de grandes fenêtres, une énorme salle de gymnastique, etc. Nous avons été très impressionnés par cette visite ! »

UN AUTRE COMPORTEMENT

En effet, laisser les portes ouvertes en hiver, ce n’est pas une bonne idée, même si les murs sont super bien isolés. Et qui laisse encore les lampes allumées inutilement ? Il n’est pas nécessaire de laisser les ordinateurs allumés toute la journée si on ne les utilise qu’une demi-heure.

Les enfants prennent conscience que l’énergie coûte trop cher pour être gaspillée. Même si nous ne voyons pas les conséquences environnementales de nos propres yeux, elles sont bel et bien là. L’utilisation rationnelle de l’énergie est bénéfique non seulement à notre porte-monnaie mais aussi à notre planète. C’est pourquoi les enfants veulent apporter leur contribution en étant vigilants tous ensemble. Et pas seulement à l’école, mais aussi à la maison et dans le cadre de leurs loisirs.

Détails du projet

Thème(s) :

Mots-clés :